Projet de PRODUCTION de DONNÉES factuelles pour l’aide aux décideurs dans le cadre de la COUVERTURE SANITAIRE UNIVERSELLE au BURKINA FASO

Logo PUD CSU

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le projet PUD CSU est financé par l’Union Européenne (UE) à travers son programme d’appui à la politique sectorielle Santé 2. Il est mis en œuvre par l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) et l’Institut Panafricain d’Etude et Recherche sur les Médias, l’Information et la Communication (IPERMIC). Le projet a pris effet en mars 2019 et son achève ment est prévu pour novembre 2021.
En 2018, l’Union Européenne (UE) a lancé un appel à propositions de projet sur une problématique majeure. Celle-ci stipule que « les décisions d’ajustement des mécanismes de financement dans le domaine de l’offre de soins et de la protection financière de la population restent souvent intuitives et insuffisamment basées sur des données factuelles». D’où l’importance de disposer de données factuelles en temps opportun pour orienter la prise de décisions afin de pallier l’insuffisance d’exploitation des données existantes émanant des différentes structures d’étude et de recherche nationales. Après examen des différentes candidatures à l’appel à propositions, l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) a été retenu en tant que demandeur chef de file ainsi que l’Institut Panafricain d’Etude et Recherche sur les Médias, l’Information et la Communication (IPERMIC), codemandeur relevant de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Les deux structures sont chargées de mettre en œuvre le projet dénommé « Production et utilisation de données factuelles pour l’aide aux décisions dans le cadre de la couverture sanitaire universelle au Burkina Faso » (PUD-CSU) dans une durée de 32 mois, de mars 2019 à novembre 2021.

Le PUD CSU est mis en œuvre
sur l’étendue du territoire national.

Fournir au Ministère de la santé et à la CNAMU des données factuelles et des analyses sur la disponibilité, l’accès et de la
qualité des services de santé offerts.

 

 Fournir au Ministère de la santé et à la CNAMU des analyses et des données factuelles sur la protection financière de la population en matière de dépenses pour la santé.

-Influencer les décideurs nationaux par des
données probantes;
– Contribuer à améliorer la santé des populations.

– L’IRSS qui mène des travaux de recherche sur les politiques publiques de santé et qui concourt à éclairer les décideurs du ministère
de la santé dans ses réformes ;
 

– L’IPERMIC qui a une expertise avérée dans le diffusion et la communication des résultats
de la recherche ;

-Les acteurs partenaires tels les ONG impliqués dans le contrôle de l’effectivité de la gratuité des soins pour le compte du ministère de la santé.

– Le Secrétariat technique chargé de la marche
vers la CSU (ST_CSU);


– La CNAMU;
– Les quatre Directions générales chargées de
la mise en œuvre des trois programmes
budgétaires;


– L’Unité de Gestion et de Transfert de
Connaissances (UGTC);


– L’Unité de Gestion de la Performance et
de la Résultologie (UGPR);


– Les structures décentralisées du ministère
de la santé;


– Les municipalités;


– Les ONG et associations locales investies
dans la veille citoyenne et les populations
bénéficiaires de la CSU.

1- Comment les populations participent et
adhèrent au processus de la CSU?


2- Quelles sont les taux de couvertures en
services de santé essentiels promotionnels,
réhabilitations, préventifs et curatifs?


3- Que représente pour les ménages les coûts
de prise en charge des maladies non prises
en compte dans le panier de soins de la CSU?


4- Quelles sont les stratégies d’adaptation des
personnels de santé par rapport aux reformes
et plus particulièrement à la CSU ?


5- Dans quelle mesure une meilleure maîtrise
des dépenses publiques de santé pourrait-elle
contribuer à améliorer la protection financière
de la population ?


6- Quel est l’impact des différentes réformes au
sein du Ministère de la Santé sur la répartition
des postes budgétaires ?

Un portail d'informations sur les résultats de la recherche créé et régulièrement mis à jour

LES GRANDES ETAPES

4 grandes étapes

4 grandes étapes
2020

Atelier de priorisation des questions de recherche pour la CSU

Collecte de données sur le terrain

Analyse des résultat émanants du terrain

Diffusion et vulgarisation des résultats de la recherche

LES CHERCHEURS

Photo de Charlemagne Tapsoba

Dr. Charlemagne TAPSOBA

Il est assistant de recherche sur le projet PUD-CSU.

  Voir toute la biographie.

photo de Fadima yaya Bocoum

Dr Fadima YAYA BOCOUM

Elle est chargé de recherche en sociologie de la santé au département biomédical et santé publique de l’IRSS.

Voir toute la biographie.

Photo Kafando Yamba

Mr. Kafando YAMBA

Géographe de formation, il est titulaire d’une maîtrise en géographie et d’un DEA en Géographie, option Environnement et Santé Publique

Voir toute la biographie.

Photo de Yvan SAWADOGO

Mr. Yvan SAWADOGO

Titulaire d’une Maîtrise en Management public (Master en gestion des organisations) de l’Université de Sherbrooke.

Il compte plus de 5 ans d’expérience en gestion de projet dans le secteur public.

Voir toute la biographie.

Pour en savoir plus vous pouvez nous poser des questions.

Ne manquez aucune nouvelle sur le PUD CSU